mardi 21 août 2007

Les live de Nulle Part Ailleurs – épisode 08

Body Count – Born Dead (1994)

***Article publié par Niaco***

Avec ce live de Body Count, je m’attendais à prendre une solide claque dans la gueule. On peut dire que ce fut le cas, sauf que le coup n’est pas venu d’où je l’attendais. J’avais un souvenir énorme de Body Count : l’énergie, les textes engagés (Cop Killer, Evil Dick), la fureur d’Ice-T, la touche hautaine que son côté rappeur donne à leur métal enragé… J’ai même encore une cassette audio de Born Dead. C’est vous dire si j’ai regardé ce live avec l’excitation du fan…

Bon, question énergie, fureur, tout ça, on repassera. Par contre, on ne peut pas nier à cette prestation de Body Count un côté comique un peu décalé. Comme si, habitués au rap, ils tenaient une guitare en main pour la première fois et s’improvisaient une attitude en mélangeant vagues clichés metal et habitudes hip-hop. Mention spéciale à Ice-T, qui tire la gueule du début à la fin et semble avoir du mal à trouver le rythme pendant les refrains.

Comme quoi le mélange des genres a toujours du bon…

La vidéo :



Les liens intéressants :

Le site officiel :
http://www.bodycount.com/
Un site de fan, avec paroles et tablatures :
http://not-in-our.name/bodycount/
Paroles de Cop Killer :
http://not-in-our.name/bodycount/txt/cop_killer.txt
Paroles de Evil Dick :
http://not-in-our.name/bodycount/txt/evil_dick.txt
Site d’Ice-T :
http://www.icet.com/

1 commentaire:

  1. Mouarf. Le son de guitare est digne d'une fête de scouts.

    RépondreSupprimer